Je m’appelle Thomas, et je vis à cheval entre Rouen (Normandie) et Paris. J’ai commencé la photographie en 2007 à l’université avec un pimpant Lumix DMC-FZ8 que j’ai utilisé pour photographier des concerts et des paysages. J’ai repris en 2014, après 2 ans de pause (aussi passionné de musique, je l’ai privilégiée quelques temps).

Ma formation artistique est principalement musicale et ma formation photographique me vient, pour la technique, de mes études et de mon métier (Chef de projets de numérisation), le reste étant issu d’une bonne dose d’auto-formation (cf. la bibliographie). Cela a aussi abouti à la rédaction du Blog, sorte de carnet de voyage où je vide ma tête de ses idées pour faire place aux nouvelles (tout est expliqué ici).

J’aime les images sobre et dépouillée (voir aseptisée), souvent à base de noir et blanc. J’avais commencé la photographie avec de la pellicule Ilford HP5, dont j’ai gardé le goût, même en numérique. Mes influences photographiques sont, sans ordre aucun : Eugène W. Smith, Saul Leiter, Irving Penn, Richard Avedon, Nan Goldin, Edward Weston, Josef Koudelka, Eric Kim, William Eggleston, Andreas Gursky, Gabriele Basilico, et William Klein (pour la Photo de rue).

Le sujet qui m’intéresse principalement est la ville et son appropriation par l’Homme. Ce dernier était assez absent de mes photographie, ce qui n’a pas duré bien longtemps, je me suis découvert un certain goût pour la street-photography en 2016, je publie mon travail petit à petit depuis dans le projet Intercité.

En cas de question, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

 Thomas.